Déodorant ou Antitranspirant ?

Posté : juillet 31, 2018 Par : Commentaire : 2
institut de beauté homme montpellier

C’est presque 4 millions de glandes sudoripares dispersées sur l’ensemble de notre corps qui nous font suer !

Le rôle majeur de cette sueur est d’éliminer par les pores notre chaleur corporelle. Elle a aussi d’autres fonctions comme donner l’acidité du pH de la peau, elle conserve également l’hydratation et la souplesse de cette peau, elle élimine les déchets et les toxines de notre organisme.
Mais c’est une autre sécrétion qui nous pose un problème quotidien.
Des glandes situées uniquement au niveau des aisselles et dans la région génitale, produisent un liquide visqueux, mélange d’eau et de sébum, qui au départ est sans odeur mais qui, sous l’action des bactéries, devient malodorant.

C’est cette odeur que nous essayons de camoufler ou de réguler.
L’hygiène corporelle par la toilette joue un rôle primordial.
Une épilation des aisselles ou du pubis ne va pas diminuer la transpiration mais va empêcher les poils de retenir ces bactéries et donc ces odeurs.
Changer de vêtement quotidiennement et préférer les fibres naturelles va aussi améliorer ce problème mais c’est l’utilisation d’un déo qui aidera le plus à lutter efficacement contre ces mauvaises odeurs.

Quand nous achetons ce produit nous privilégions son parfum, sa forme galénique (en spray, bille, stick…), mais ne distinguons pas forcément un déodorant d’un antitranspirant. Or si la finalité reste la même : réguler les mauvaises odeurs sous les bras, l’action de ces 2 produits est complètement différente et il ne faut pas les confondre.

Le déodorant est destiné à supprimer ou à réduire les odeurs corporelles par une action antiseptique ou en masquant les mauvaises odeurs.
L’antitranspirant limite la production désagréable de sueur. Il produit une inflammation qui va obstruer les pores et ainsi bloquer l’écoulement de la sécrétion.

Alors lequel utiliser ?

Pour les personnes qui souffrent d’une hyper sudation excessive (hyperhidrose) il faut consulter son médecin ou son dermatologue pour envisager différentes solutions, comme la toxine botulique ou la chirurgie.

Pour les autres si la transpiration reste normale sans mauvaise odeur, je dirais que l’utilisation d’un déodorant avec quelques règles d’hygiènes énumérées plus haut devrait suffire.
Si la transpiration est plus abondante mais sans mauvaises odeurs j’utiliserais un antitranspirant, mais si cette transpiration est trop importante et odorante, je préconiserais d’utiliser en alternance un déodorant et un antitranspirant. L’antitranspirant à base de sel d’aluminium en utilisation continue peut irriter la peau, et ne doit absolument pas être utilisé sur une peau présentant une plaie ou une zone irritée.

Pour une efficacité maximale, le déodorant ou l’antitranspirant sera déposé sur une peau sèche et propre. Ne jamais les utiliser juste après s’être rasé ou épilé car les microcoupures permettent aux produits chimiques de pénétrer dans l’organisme.
Et préférer les flacons à bille : le produit est directement étalé sur la zone sans perte et évite l’inhalation pour préserver nos bronches.

Et si nous voulons rester dans le naturel, quelques recettes de nos grands-mères peuvent nous aider comme se frotter les aisselles avec une tranche de concombre qui a un pouvoir astringent.

Sur le site d’Aroma-zone des recettes pas à pas pour réaliser un déo naturel.

https://www.aroma-zone.com/info/recettes/cosmetiques-maison?field_type_recette=cosmetique&taxonomy_famille=380

Si vous avez quelques recettes maison efficaces je serais ravi de les connaître.

People Reviews

Your email address will not be published. Required fields are marked *
  1. Nicolas

    Bonjour merci pour tous ces conseils.
    Avez vous des marques de déodorant à nous proposez ?

    1. Ohmsens

      Pour les médecins de l’ASEF (association santé environnement de France) le déodorant figure sur le haut de la liste des cosmétiques à choisir bio. Les raisons : il est utilisé quotidiennement et souvent sur une peau irritée.

      Si vous avez déjà un déo ou un antitransirant vous pouvez tester si votre produit a des ingrédients a risque ou non à l’aide d’application (voir l’article sur le blog à ce sujet)

      Ci-dessous quelques produits :

      Déodorant :
      Eau thermale Jonzac hypoallergénique Bio 24h (produit sans risque)
      La Roche Posay déodorant Physiologique 24h (sans risque mais pas bio)
      Déo Bille Bio à la Vanille Figuier de Monsavon (bio et sans risque)
      Allo Nature Déodorant Bille à la pierre d’alun (bio et sans risque)

      Anti transpirant :
      Vichy Homme antitranspirant triple diffusuion 72h (sans risque mais pas Bio)
      L’Oréal Men Expert – Clean Power anti transpirant (sans risque mais pas Bio)

Comments are closed.