ÉPILATION ET TATOUAGE

Aujourd’hui les épilations dites définitives au laser ou à la lumière pulsée ne sont pas efficaces sur les zones tatouées. La seule solution pour une épilation longue durée sur une zone tatouée est l’épilation à la cire.

 

[ OUI MAIS PAS N’IMPORTE QUELLE CIRE ! ]

La cire Cirépil BOUDOIR By Perron Rigot qui détient un brevet d’innovation, a été conçue pour les zones tatouées. Elle exfolie, hydrate et illumine le tatouage et ainsi contribue à maintenir la longévité du tatouage.

Hypoallergénique et sans colophane pour minimiser les réactions post-épilatoires, elle permet d’éclaircir les tatouages ternes.

Ce n’est pas juste une cire, c’est aussi une technique d’épilation douce. C’est l’attraction parfaite du mariage d’une cire, d’une technique et d’un tatouage.

 

[ POURQUOI S’ÉPILER AVANT DE SE FAIRE TATOUER ? ]

Les tatoueurs vont raser la région avant de tatouer. Les poils commencent à repousser en une journée, ils sont durs comme de la paille, la peau pourra être bosselée et démanger.

RÉSULTAT : douleur, inconfort, mauvais maintien du tatouage et cicatrisation longue.

L’avantage de l’épilation à la cire :

Les poils ne repoussent pas pendant plusieurs semaines, ce qui laisse plus de temps à la peau pour se soigner après un tatouage.

RÉSULTAT : pas de douleur ou d’inconfort, la cicatrisation sera rapide et la qualité du tatouage préservée.

 

[ POURQUOI S’ÉPILER APRÈS UN TATOUAGE ?

L’exfoliation et l’hydratation sont les deux étapes nécessaires au maintien d’un tatouage. La cire Cirépil BOUDOIR By Perron Rigot a été conçue pour exfolier, hydrater et illuminer le tatouage.

L’épilation à la cire maintiendra la longévité du tatouage, (contour, couleurs, netteté).

Un tatouage est réalisé pour toute une vie. Prendre soin de son tatouage c’est permettre de le garder resplendissant de longues années.

 

S’épiler AVANT et APRÈS la séance de tatouage :

[ AVANT LE JOUR DU TATOUAGE ]

Si vous avez l’habitude d’épiler régulièrement à la cire la zone qui va être tatouée et que vous ne constatez pas de réactions après l’épilation, vous pouvez vous faire épiler 2 à 3 jours avant de rencontrer votre tatoueur, mais pas la veille.

Si vous n’avez jamais épilé à la cire la future zone à tatouer, il est conseillé de faire un premier essai d’épilation un bon mois avant. Sans réactions, exécuter la seconde épilation quelques jours juste avant le grand jour.

 

[ APRÈS LE JOUR DU TATOUAGE ]

Comme nous l’avons vu précédemment, l’épilation durable à la cire BOUDOIR va permettre de mettre en valeur un tatouage, mais il faudra être patient. Un mois est un délai raisonnable. C’est le temps nécessaire à une complète cicatrisation et c’est aussi le temps qui permet à l’encre de pénétrer dans la seconde couche de votre peau. Ne pas respecter ce délai c’est le risque de voir son tatouage baver, les contours moins précis, des cassures dans les traits.

Il est aussi très important d’en parler à votre tatoueur et également à votre centre esthétique.

Dans ce cas, Chez Ohmsens, nous utiliserons la cire BOUDOIR et également la méthode d’épilation adaptée à cette cire pour un tatouage qui fera l’admiration de tous.

 

Posté : septembre 19, 2019 Par : Commentaire : 0

Le gommage corps c’est quoi ?

Que ce soit pour avoir une peau nette et fraîche ou pour éviter les poils incarnés après une épilation, le gommage est la solution idéale et toute simple.

 


🔎 Focus sur notre épiderme :
Notre peau se renouvelle constamment, les cellules mortes s’accumulent à la surface, la peau s’épaissit ce que qui provoque un teint terne, un touché rugueux, les rides se creusent et les poils ont du mal à sortir convenablement.


 

Le gommage corporel a plusieurs actions essentielles :

Il débarrasse la surface cutanée des cellules mortes et des impuretés accumulées au fil des jours (sueur, sébum, pollution).

Il stimule la circulation sanguine et donc la régénération cellulaire est bien meilleure.

La peau n’est plus obstruée, les échanges sanguins sont amplifiés, les actifs des soins cosmétiques ont une meilleure action.

La peau devient plus douce, plus belle, les imperfections sont estompées.

Les résultats sont immédiats : peau lisse et douce, bronzage uniforme avec une tenue plus longue, peau assainie, sébum et points noirs atténués, poils incarnés (après l’épilation) grandement limités.

 

  [ Comment faire et quoi utiliser ? ]

un gant de friction

La solution la plus économique est d’utiliser un gant de toilette rêche (surtout dans le sud où l’eau est calcaire) directement sur la peau assez sèche, il fera convenablement le job en enlevant les cellules mortes.

Le gan de crin (5 à 6 €) sera lui aussi utilisé à sec, confectionné avec de la crinière de cheval. Il n’aime pas l’humidité. Très abrasif, vous devrez faire attention à ne pas aller trop fort sur les zones fragiles comme les flancs, le ventre.

Le gant de kassa (5 à 6 €) est utilisé depuis longtemps dans les hammams, il est assez doux. Aujourd’hui il n’est plus fabriqué avec des poils de chèvre, généralement il est en fibres synthétiques et pourra passer au lave-linge.

Le Loffah (dans les 10€), c’est un produit végétal, une sorte de courge tropicale. Il s’utilise sous la douche comme un gant de toilette avec du savon. Très doux, il peut s’utiliser quotidiennement. Dans la même famille il y a l’éponge de mer véritable qui, une fois mouillée, est la plus douce de toutes les solutions.

 

un produit cosmétique

Généralement un gel douche dans lequel sont introduites de petites particules dures, comme des noyaux de fruits, du gros sel, du sucre, des billes synthétiques, des algues sèches…

Présenté le plus souvent en tube souple, le prix varie en fonction de la marque et des composants utilisés (fourchette large de 10€ à 50€). Si vous privilégiez cette solution, prenez un produit BIO ou 100% naturel.

Pour les adeptes du fait maison 100% naturel, il faudra mélanger 1 cuillère à café de sel fin de cuisine ou de sucre brun à 4 cuillères à café d’huile (olive ou autre). Excellent résultat, les acides gras de l’huile végétale font du bien à la peau. Mais la douche est grasse après ce qui n’est pas top.

Moi j’utilise un savon gommant à grains, le côté double action me convient, il lave et il gratouille en même temps. C’est une savonnette traditionnelle dans laquelle des particules dures sont incrustées comme des éclats de noyaux, des algues séchées, des billes d’argile.

Ce produit devra être utilisé directement sur une peau mouillée, surtout pas de gant de toilette, le coté exfoliant disparaîtrait.

Généralement le gommage est fait avec des mouvements circulaires, sans frotter forcément trop fort sauf sur les zones très sèches comme les talons, les genoux et les coudes. Attention aussi à ne pas l’effectuer sur une plaie ou un coup de soleil.

Le gommage c’est tout simple et c’est le secret pour avoir une peau à rendre jalouses toutes vos copines.

Posté : août 22, 2019 Par : Commentaire : 0

Entretien avec un Guerrier de la fonte : Stéphan Canetti

 

ENTRETIEN AVEC UN GUERRIER

Stéphan CANETTI, ce guerrier de la fonte, fréquente l’institut depuis son ouverture. Au fil de ses visites il me fait découvrir son sport et sa passion : [LE CULTURISME].

Avec lui J’ai pu assister à 2 compétitions devant et derrière la scène.

Curieux et admiratif du travail et de la détermination de ces athlètes j’ai voulu en savoir plus. Le récit de notre échange :

 

 

MON ACTIVITE PROFESSIONNELLE

J’ai 3 activités :

La première est celle de prof de musculation destinée aux personnes qui souhaitent faire de la musculation de renforcement, de plaisir sans objectif lié à un autre sport.

Je suis également préparateur physique pour les personnes qui ont une activité sportive principale et qui souhaitent progresser dans cette discipline. Je me sers entre autres de l’outil musculation pour les faire progresser dans leur discipline.

Et je suis également diététicien ce qui me permet de régler les désordres alimentaires principalement dans le cadre de la pratique d’une activité sportive.

 

J’AI TOUJOURS AIMÉ FAIRE DU SPORT

J’ai toujours été sportif. Mon papa aussi, il était professionnel de football. J’ai commencé gamin à jouer au tennis puis, plus tard, je me suis mis à la course à pied.

J’ai toujours aimé faire du sport. Mais je n’envisageais pas à cette époque faire de la musculation.

 

LE CULTURISME, J’Y SUIS ARRIVÉ PAR HASARD

Depuis mon adolescence, je faisais de l’athlétisme sur Nîmes. J’ai été muté pour le travail sur Montpellier.

De nouveaux horaires, des trajets matin et soir ne me permettaient plus de m’entrainer convenablement. Comme je ne fais pas les choses à moitié j’ai arrêté l’athlétisme.

Je souhaitais quand même m’entretenir. Je me suis inscrit dans une salle de sport dans l’unique but de faire du cardio sur ma pause déjeuner. Dans cette salle, j’ai rencontré une amie prof de fitness. Avec elle je me suis entrainé dans un premier temps sur des machines. Je me suis pris au jeux, j’ai laissé tomber le cardio pour m’entrainer avec des barres, des haltères.

C’est arrivé comme ça, petit à petit.

Ma première compétition c’était uniquement pour découvrir, sans prétention particulière. J’ai fait un très bon résultat. C’était encourageant et ce bon classement m’a amené à la compétition suivante. C’était le début il y a maintenant une vingtaine d’années.

 

130KG À LA VILLE, 100KG SUR SCÈNE

Au travers de la discipline on s’entraine et on mange beaucoup toute l’année on a donc des poids qui ne sont pas traditionnels. On a des poids qui sont calculés en fonction d’objectifs, fixés pour une catégorie visée.

En temps normal mon poids hors saison tourne entre 125 et 130Kg. Mon poids sur scène en fonction du physique que je veux présenter se situe autour de 103Kg et peut monter jusqu’à 112Kg.

C’est en fonction de l’objectif que je me donne : soit être plus imposant sur scène et donc moins sec ou bien plus sec et donc forcément moins imposant.

 

MES RÉCOMPENSES

Je suis actuellement champion de France en titre, en poids super lourd. Récompense obtenue au mois d’avril.

J’ai un titre international, celui des jeux méditerranéens en 2013. Cette compétition rassemble l’ensemble des pays qui ont une sortie sur la Méditerranée.

En 2014, J’ai terminé 6ème au championnat d’Europe.

7ème au championnat du monde en 2016.

J’ai également plusieurs titres de vice champion de France et vice champion d’Europe 2017 en équipe.

 

POUR RÉUSSIR 3 CRITÈRES  ESSENTIELS

L’ALIMENTATION, le MENTAL et la PERSÉVÉRANCE sont les mots clefs qui vont emmener à un résultat.

Ces 3 critères sont valables pour un athlète qui prépare une compétition mais aussi pour une personne lambda qui souhaite obtenir un physique plus abouti qu’elle n’avait avant de commencer.

Il faut mettre l’ensemble de ces éléments en route. Si ces 3 éléments ne sont pas réunis, les résultats seront très difficiles à obtenir.

 

PROCHAINS OBJECTIFS

Je me prépare pour participer au grand prix international IFBB « The Belt and Road »  qui a lieu en Chine au mois de septembre.

Pour mes premières compétitions, j’ai pris du temps, je ne savais pas encore comment mon corps allait réagir.

Aujourd’hui, quand je me prépare pour une compétition c’est 6 mois avant si je n’ai rien fait, si j’ai laissé mon corps au repos.

Je sors d’une série de 3 compétions qui ont eu lieu dernièrement en mars et avril. La Chine est au mois de septembre, je n’ai pas 6 mois pour me préparer, même si je me suis relâché depuis ces dernières compétitions. Mais mon physique ne s’est pas détérioré au point que j’aie besoin de tout ce temps.

Je peux me préparer tranquillement.

Quand je parle de 6 mois avant une compétition, ce n’est pas 6 mois de régime, c’est 6 mois de préparation. Dans les premiers mois il n’y a pas un objectif de « sèche », je mets en place les sources majeures d’énergie indispensables à mon entrainement, je reprends un peu de poids, je remets mon organisme en route pour qu’il accepte et assimile tout le travail à venir, pour être bien dans l’entrainement, pour me reposer convenablement, je remets tout en place.

 

TOUT EST DANS L’INTENSITÉ

La différence entre mon travail hors compétition et en préparation pour une compétition, c’est l’intensité.

Plus tu surprends ton corps quand tu t’entraines avec une intensité plus importante que d’habitude plus il va devoir activer sa vitesse de métabolisme pour brûler les graisses. En parallèle tu baisses le nombre de calories pour t’emmener à un physique différent.

 

LE BODYBUILDING VU DE L’EXTERIEUR

On est loin derrière ce qu’on peut voir aux Etats Unis, en Asie, au Moyen Orient. Dans ces régions du monde, la vision des gens qui font du bodybuilding est respectueuse.

En France la vision du bodybuilding n’est pas valorisante.

Depuis peu ça va un légèrement mieux. Ce n’est pas du à un changement de mentalité mais plutôt à l’apparition de nouvelles catégories lors des compétitions. Ces nouvelles catégories ont une apparence plus « humaine », moins spectaculaire, et très jolie.

Les compétiteurs dans la catégorie  [men physique]  sont des gens au physique vraiment sec sans être très gros. Ils ne sont pas volumineux, ils approchent du standard traditionnel.

Chez les filles dans la catégorie  [bikini],  pas de graisse, de l’allure, elles sont sportives sans être ultra-musclées.

Ces nouvelles catégories visent à apaiser le regard critique qu’ont, particulièrement, les Français.

En ce qui concerne les catégories extrêmes du bodybuilding où les compétiteurs doivent être le plus gros et le plus sec possible, en gardant l’idée d’un travail esthétique, les mentalités n’ont pas évolué.

La France est un des rares pays européens dont le ministère de la jeunesse et des sports ne reconnaît pas ce sport. Nous sommes pourtant un sport olympique.

Ne pas être reconnu comme sport d’état empêche d’avancer. C’est d’autant plus incompréhensible quand la pétanque et le curling sont des sports reconnus par le ministère de la jeunesse et des sports.

 

CETTE DISCIPLINE S’APPARENTE À UN ART ET NON UN SPORT

Cependant ? Je ne considère pas cette discipline comme un sport, pour 2 raisons principales.

La première raison est que contrairement à n’importequel sport, ce que l’athlète va faire dans la semaine pour s’entrainer, ne sera pas reproduit le jour d’une compétition de culturisme.

Un joueur de foot va taper dans un ballon toute la semaine, va faire du physique toute la semaine et quand il sera en match de foot, il fera pareil, il fera du physique, il tapera dans un ballon. Ce sera pareil pour les autres sports.

Dans notre discipline on s’entraine avec des poids, des altères, des barres mais sur scène il n’y a rien de tout ça, c’est juste la présentation d’un physique qui a été changé avec l’outil musculation.

La seconde raison concerne la préparation de tous les sports sans exception.

Cette préparation emmène l’athlète dans un état de condition physique, de fraicheur, de motivation avec tous les paramètres de puissance et de force dans le meilleur état possible. Le jour de la compétition n’importe quel sportif doit être en super forme.

Nous c’est le contraire. Plus on est proche de la compétions plus on va dans une fatigue très avancée. Cette fatigue n’est pas voulue, c’est la conséquence de notre restriction alimentaire. Le jour de la compétition on est complètement épuisés, on n’a plus de force du tout.

C’est un paramètre important à souligner, pour une activité sportive en compétition c’est assez paradoxal de savoir que l’athlète sue scène présente un physique qui parait être viril et sportif mais qui en réalité est très fatigué.

Je considère le Culturisme plus comme un art. C’est une activité non naturelle. Notre corps naturellement n’est pas comme celui qu’on peut voir sur scène. On va y parvenir au travers des artifices : entrainement, alimentation, hygiène de vie.

On présente quelque chose d’artistique avec le nombre d’or comme règle principale et avec des critères bien précis.

La peinture, tu peux l’aimer ou pas mais ce n’est pas naturel, c’est un art. Les bruits de la nature existent mais ce qu’on appelle musique ce n’est pas naturel non plus, c’est un art.

Nous c’est pareil, en amont d’une présentation physique on travaille avec des poids et des altères ce qui en fait de l’activité physique, le moyen de parvenir à cette transformation.

Beaucoup d’athlètes ne partagent pas cet avis mais pour moi cette discipline est un art et non pas un sport.

 

MES CONSEILS AVANT DE VOULOIR MONTER SUR SCENE

Avoir une grande volonté, être déterminé.

Pars voir des compétitions, discute avec les athlètes sur place, entends leur feeling, regarde les différents physiques. Vois si ça te plait vraiment.

Cette activité va te prendre énormément de temps, tu vas passer des journées, des mois des années entières avant de te fabriquer un nouveau physique. C’est long, cela ne vient pas du jour au lendemain.

Sache aussi que c’est très coûteux. Tu manges spécialement, tu prends des compléments vendus en pharmacie ou en salle de sport : protéines, acides aminés, BCA, glutamines, des tas de compléments alimentaires qui en temps normal ne sont pas nécessaires, mais sont indispensables pour nous.

Un gros budget à prévoir et les compétitions ne rapportent rien.

Je conseille d’être accompagné par des professionnels qui sauront t’éviter de faire des erreurs, qui pourraient être préjudiciables, qui pourraient emmener des blessures graves ou des désillusions importantes.

Comme je l’ai déjà dit c’est un sport d’égoïste, il faut prendre en compte notre cadre de vie, si on est en couple, si on a des enfants. Etre bien encadré par des pro peut éviter des erreurs sournoises par non connaissance.

Ces erreurs peuvent amener à un échec dans la vie professionnelle, dans la vie privée par des séparations, des enfants tristes de ne pas voir leur papa ou leur maman.

C’est une belle passion mais c’est compliqué.

Un professionnel qui pourra t’aider, n’est pas forcément un athlète qui a de nombreuses compétitions mais plutôt une personne qui aura de l’expérience, des compétences et des connaissances.

On va jouer avec ton corps et ta santé, il faut être prudent.

 

SPORT D’ÉGOÏSTE

Dans la vie on a des contraintes sociales.

Quand on est en préparation on se met en marge, on se désocialise.  On besoin d’une alimentation différente, besoin de repos, de beaucoup d’heures à s’entrainer. C’est assez difficile à vivre socialement et j’en souffre évidemment.

 

J’AI DES DOULEURS LIÉES A MON AGE

Je n’ai pas de problème de santé lié spécifiquement au culturisme. J’ai des douleurs comme tout le monde, douleurs liées à mon âge, à un entrainement intensif.

Mais ce que je peux dire c’est que si cette activité est bien travaillée, avec du savoir faire et pas uniquement du feeling elle épargne les physiques. Pour preuve, les athlètes d’aujourd’hui qui ont plus de 70 ans avec un état de fraicheur bien meilleur que certaines personnes sans activité physique et qui ont 30 ans de moins.

J’ai la chance de vivre là où j’ai passé ma jeunesse, je rencontre des amis avec qui j’étais en primaire, au lycée ou au collège, des sportifs ou non avec une hygiène de vie traditionnelle. J’ai moins mal qu’eux. Je suis content d’être comme je suis. Aujourd’hui.

 

JE PEUX PAS ME CACHER

Le travail sur mon physique c’est avant tout pour monter sur scène et plaire aux juges. Ce n’est absolument pas pour me montrer dans la vie courante. Le regard des autres sur moi dans la rue est globalement gênant. Je fais quand même 130Kg avec des volumes dessinés c’est assez difficile de me cacher !

 

EN CONCLUSION

C’est un sport de riche pratiqué par les pauvres.

 

Posté : mai 27, 2019 Par : Commentaire : 0

Création d’un institut de beauté pour homme

Ohmsens : la création d’un institut de beauté pour homme. Le parcours de son esthéticien et l’histoire de ce projet sont à découvrir dans le magazine [LES NOUVELLES ESTHETIQUES] du mois de mai. 

Le récit complet, rédigé par Laure Jeandemange en cliquant sur l’image ci-dessous :

[LES NOUVELLES ESTHETIQUES] le magazine pour les professionnels de la beauté et de l’esthétique.

 

Posté : mai 16, 2019 Par : Commentaire : 1

Comment avoir une belle peau ?

Comment avoir une belle peau quand on est un homme ?

Naturellement la peau sécrète de la sueur, du sébum et des cellules mortes.

En première ligne, la peau du visage est exposée aux facteurs extérieurs comme le soleil, le froid, la pollution.
ELLE REAGIT à notre rythme de vie (stress, déséquilibre alimentaire, alcool, manque de sommeil, tabac). Le rasage quotidien s’ajoute à ces agressions. Ces différents facteurs donnent un teint terne, gris et fatigué, des pores encrassés, dilatés, des boutons, des points noirs, une peau qui tiraille ou qui brille.

Vous comprenez à présent que VOUS DEVEZ AGIR.

Mais question routine quotidienne sur le visage, mis à part le rasage, l’homme souvent tâtonne.

 

Heureusement que nous sommes là pour vous aider.

La solution en 3 GESTES SIMPLES que tout homme moderne doit connaître pour entretenir sa peau :

1 / NETTOYER matin et soir sans agresser notre peau

2 / EXFOLIER 1 fois par semaine

3 / HYDRATER matin et soir

 


ZOOMsur la peau

La peau c’est notre bouclier.

La protection qui sépare l’intérieur de notre corps, ses organes vitaux, du monde extérieur. Mais c’est avant tout une structure très complexe, qui évacue la sueur, rejette le sébum.

1cm2 de peau c’est 230 récepteurs sensoriels, plus de 2 milliards de cellules.

Une architecture en mille-feuille répartie en plusieurs niveaux. A la surface la couche cornée faite de cellules mortes sans cesse renouvelées. C’est aussi une film hydrolipidique (mélange d’eau et de gras) acide, qui naturellement protège la peau des mauvaises bactéries et maintient ainsi sa fonction protectrice.


 

Comme toute structure très complexe, le moindre déséquilibre a des répercussions sur son état et ça se voit.

 

[ NETTOYER] 

Matin et soir sans agresse.

Ce premier geste a pour effet d’enlever la pollution, le gras de la journée. De remettre la peau en meilleur état, de l’assainir et de permettre aux produits à venir d’agir convenablement sans créer de points noirs.

Notre peau est très souvent grasse (elle brille) sur notre front, et notre nez. Et bien plus sèche et fragile (elle tiraille, rougit) sur la zone du rasage, les joues.

Je vois beaucoup d’hommes avec une peau grasse qui ont tendance à vouloir à tout prix décaper ce gras.

STOP, en décapant vous excitez au contraire les glandes sébacées qui vont produire encore plus de gras pour combler cette sècheresse.

IL FAUT LA NETTOYER EN DOUCEUR

Exit le savon de Marseille qui est uniquement réservé pour la lessive, exit aussi les gels de douche achetés en grande surface. Vous préférerez des ingrédients doux et naturels.

Un produit surgras si votre peau est excessivement sèche ou encore dans notre région où l’eau est très calcaire.

Maintenant que notre peau est bien propre, elle va pouvoir absorber convenablement les actifs des produits cosmétiques.

 

 

[ l’EXFOLIATION, le GOMMAGE ]

Le second geste à réaliser une fois par semaine. Le but est de débarrasser la surface cutanée de ses cellules mortes les plus superficielles.

Il désincruste en profondeur les pores. Il active la circulation sanguine et, de ce fait, accélère le renouvellement cellulaire.

Ce seul geste redonne de l’éclat, chasse la grisaille et ravive le teint.

BONNE MINE ASSURÉE

 

 

[ METTRE UNE CRÈME HYDRATANTE ]

C’est le 3ème et dernier geste INDISPENSABLE quotidien matin et soir, après avoir lavé son visage.

Il permet de nourrir et de protéger votre visage.

Vous choisirez une texture assez légère au printemps (comme un fluide ou un gel), plus épaisse en hiver.

Si votre peau est excessivement grasse cette crème devra être matifiante pour réguler l’excès de sébum.

Le renouvellement cellulaire a lieu durant notre sommeil. La crème mise le soir après la toilette permettra aux cellules de puiser les actifs pour optimiser ce renouvellement

RESULTAT une peau souple, qui ne tiraille plus, et des rides estompées.

 


 

[ En RÉSUMÉ ]

Routine quotidienne matin et soir :  Nettoyez, Hydratez.

Routine le jour où vous faites votre gommage : Nettoyez, Gommez, Hydratez.

Routine si on se rase : Nettoyez, Rasez, Hydratez

 


 

 

Et voilà vous avez toutes les astuces pour avoir une belle peau, un visage rayonnant.

Vous êtes à présent familiarisé avec cette routine et vous souhaitez aller encore plus loin ?

Vous pouvez faire UN MASQUE 1 à 2 fois par semaine pour un résultat immédiat. Dans un premier temps il absorbe en profondeur les impuretés et le sébum comme un buvard. Il a un effet assainissant et resserre les pores. De plus, il distillera (comme une infusion) des actifs qui agiront selon l’effet recherché :

Masque purifiant et matifiant pour une peau grasse avec des points noirs et des boutons.

Masque apaisant ou hydratant pour une peau qui tiraille.

Masque lissant pour une peau marquée pas les signes de l’âge.

Le masque est une crème, un gel, parfois en tissu comme un véritable masque qui est mis sur l’ensemble du visage, soit un produit sous une autre forme qu’il faut appliquer avec le bout des doigts.

Il faut le laisser en pause quelques minutes pour qu’il puisse agir (voir la notice pour le temps de pause et si vous pouvez l’appliquer ou non sur le contour des yeux).

Ensuite on rince à l’eau tiède puis on termine à l’eau froide pour resserrer les pores.


 

[ En RÉSUMÉ ]

Nettoyez, Gommez, Masque et terminez par votre crème hydratante

 


 

Un soin en institut ?

Pour une plus grande efficacité. C’est l’idéal au changement de saison.

Dans les instituts 100% masculins, vous ne serez pas jugés, pas de charlotte rose sur la tête

Les textures et les actifs cosmétiques sont sélectionnés pour l’épiderme masculin.

 

Un contour de l’Oeil ?

Pour agir contre les cernes et les poches. Les roll-ons avec une bille en fer sur l’embout applicateur sont d’une utilisation enfantine. Le froid du métal aide à décongestionner le dessous de l’œil.

Plus d’excuse à présent -pour avoir une salle gueule.

 

What Else ?

 

[ Nettoyants ]

Gel Nettoyant Visage – Louie 21 – 16€ / 50ml – Bio Qualité France, doux, hydratant et anti-bactérien.

Nettoyant Visage Bio – Bivouak – 23,80€ / 125ml – Fabriqué en France, produit purifiant et régénérant.

Original Face Wash – Bulldog – 6€ / 150ml – Le moins cher pour un produit Bio et naturel.

 

[ Exfoliation, Gommage ]

Gommage Enzymatique Visage – Louie 21 – 55€ / 50ml – Bio Qualité France, le plus doux.

Gel exfoliant Visage Ultra Doux – GamARde – 8,50€ / 100ml – Bio aux huiles essentielles, prépare la peau au rasage.

Peeling Resurfaçant – Phytomer – 32,30 / 50ml – Triple exfoliation intensive pour peaux marquées, le plus efficace mais n’est pas destiné aux peaux sensibles.

 

[ Crème Hydratante ]

Aqua Optimal – Phytomer – 45€ / 50ml – Hydratant, apaisant visage et s’utilise aussi sur le contour des yeux.

Original Moisturiser – Bulldog – 7€ / 100ml – Ingrédients naturels et bio, sans ingrédients d’origine animale, texture plus épaisse.

Gel Visage Hydratant Ultra Frais – 66°30 – 39€ / 75ml – Bio, ce gel ultra frais pour peaux mixtes à grasses à utiliser au printemps et en été.

 

 

Posté : avril 16, 2019 Par : Commentaire : 0

Le shampoing à barbe

Cet atout séduction qui revient à la mode en force, qui vous transforme le visage, qui fait partie intégrale de votre look, c’est votre barbe.

Visible de loin, partie intégrante de notre personnalité il va falloir la bichonner.

En première ligne cette barbe est quotidiennement agressée par de nombreux facteurs : pollution, cigarette, nourriture, transpiration, température, soleil, nos mains…

Résultat la peau démange, le poil devient cassant, terne, la barbe ne sent pas bon.

Pour garder ces poils souples et brillants, avec une peau en dessous qui ne gratouille pas il faut correctement la laver.

Adopté depuis longtemps chez nos amis Américains ou Australiens le shampoing à barbe arrive timidement dans nos salles de bain.

Si en France certains pensent que c’est un pur produit marketing, nous allons vous expliquer pourquoi ça ne l’est pas.

C’est un produit indispensable.

Qui se lave le corps, les cheveux, les dents avec un même produit ? Avec un gros savon de Marseille ? Surtout pas vous j’espère !

Le shampoing pour les cheveux doit rester sur les cheveux. D’une part la fibre capillaire est différente du poil de la barbe et d’autre part le cuir chevelu est très résistant, la peau du visage en dessous de la barbe l’est beaucoup moins.

Il faut donc un produit adapté au nettoyage de cette toison. Le shampoing développé spécialement pour la barbe a comme mission, en plus de la nettoyer en douceur et de la parfumer, de l’hydrater, de la nourrir et de la protéger.

La peau en dessous sera elle aussi nourrie et hydratée. Terminé les impuretés, le poil terne, rebelle, les démangeaisons : les conditions seront optimales pour la croissance d’une belle barbe.

Pour la fréquence : une fois par semaine pour une barbe courte, trois fois si vous avez une barbe bien fournie.

Nous avons sélectionné pour vous 2 produits :

Ce produit composé de + de99% de produits naturels est français. Notes olfactives fraiches et boisées. Il est composé de jus d’Aloé Véra BIO pour ses pouvoirs hydratants, apaisants et purifiants ainsi que de beurre de Karité BIO qui va nourrir profondément votre barbe et lui redonner éclat et brillance.

Prix environ 26€ le flacon de 200ml disponible sur www.bivouak-paris.com ou dans les boutiques dépositaires (adresses indiquées par ville sur le site Bivouak).

C’est GUILLAUME FORT le barbier pour Hommes des rives du Lez qui m’a fait découvrir ce produit. Depuis je l’ai adopté, il fait partie de ma routine après un repas, avant de rencontrer un client. C’est le produit idéal pour les barbus beaux gosses qui veulent être toujours impeccables.

Ce petit flacon de 70ml tient facilement dans votre sacoche, c’est une mousse sèche donc pas besoin d’eau. 2 pressions dans la paume de la main, une friction uniforme des poils, un léger coup de brosse et vous êtes au top. Idéal pour le fumeur, l’homme d’affaire après un repas, l’amoureux pour faire un bisou parfumé, avant une réunion, un contact professionnel… Très pratique

Prix environ 20€ le flacon de 70ml. A trouver directement chez les dépositaires de la marque AMERICAN CREW, ou chez GUILLAUME FORT POUR L’HOMME.

Posté : mars 14, 2019 Par : Commentaire : 0

L’épilation du maillot chez l’homme

En 1975 Pierre Perret nous disait tout, en chanson, sur le zizi.. Aujourd’hui, nous allons tout vous dire sur les différentes façons de s’épiler la zone intime, plus couramment appelée le maillot.

Cette épilation est actuellement très plébiscitée par les hommes, c’est même la demande N°1 chez OHMSENS.

Que ce soit pour l’esthétique, l’hygiène, le confort, pour faire plaisir ou se faire plaisir, les hommes s’épilent le maillot.
Le jeune homme, l’homme mur, le sportif, le cadre, le boulanger, le maçon, cette épilation n’est plus réservée à une catégorie d’individus, c’est devenu la demande de tout le monde.

Quand on parle épilation du maillot, on parlera d’un MAILLOT INTÉGRAL si on retire l’ensemble des poils de la zone frontale du pubis, du pénis et ceux du scrotum (des bourses), ou d’un MAILLOT ÉCHANCRÉ si on retire uniquement les poils sur les côtés de la zone frontale du pubis ainsi que ceux de la verge et des bourses.

Les poils du pubis pourront être plus ou moins longs et dessinés en forme de V plus ou moins élargie, mais l’homme reste assez classique dans ses demandes.

Coté verso les fesses ne sont pas oubliées elle sont régulièrement épilées tout comme le sillon inter-fessier appelé également SIF, marge anale ou plus connue sous le nom de raie.

Maintenant que nous avons nommé les différentes zones et que le sujet n’est absolument plus tabou nous allons parler des différentes méthodes à notre disposition pour enlever tous ces poils.

Rasoir, tondeuse, crème dépilatoire, cire, lumière pulsée et laser.

Explications :

LE RASOIR et LA TONDEUSE

C’est souvent la première épilation faite à la maison c’est indolore et pas onéreux.
Ce n’est pas une épilation donc la repousse de poil sera très rapide, le poil dru sur cette partie va pousser toujours plus épais.

Le rasoir devra être neuf et la tondeuse désinfectée (une excellente tondeuse corps et pubis c’est la tondeuse étanche Bodygroom qui pour légèrement plus de 20€ fait son job et assez bien).

La tondeuse et le rasoir peuvent être utilisés au niveau du pubis. Le rasoir pour un effet très net. La tondeuse si l’on souhaite garder une petite longueur ou « un effet barbe d’un jour » mais sur les testicules il sera préférable d’utiliser le rasoir.

A la sortie de la douche le poil devient plus facile à raser. Un poil très long jamais entretenu devra être raccourci soit au ciseau, soit avec un sabot haut de la tondeuse et terminé au rasoir pour un effet net.

Avec le rasoir préférer le gel à la mousse pour une meilleur adhérence et glisse.

Bien tirer la peau et prendre son temps pour éviter les coupures surtout sur la peau fine des bourses.

Terminer par une crème ou un lait hydratant.

LA CRÈME DÉPILATOIRE

La crème dépilatoire est composée d’éléments chimiques qui vont dénaturer la kératine du poil. Elle ne va pas enlever le poil à sa racine.
Tout comme le rasoir ou la tondeuse le poil va repousser très rapidement il sera plus dru.

Le mode d’emploi de ce type de produit est toujours très détaillé. Il faudra respecter le temps d’action du produit sans dépasser le maximum indiqué au risque de brûler la peau. Eviter également de déposer du produit sur les muqueuses. Après le temps de pause retirer le produit à l’aide d’une spatule fournie. Rincer la zone à l’eau tiède. Il est souvent préférable avec ce type de produit de faire un test au préalable sur une toute petite surface cutanée 24h avant.

Ce type de produit est idéal pour les sujets à poils très durs et très frisés. Mais ces produits dépilatoires utilisés très régulièrement peuvent provoquer des irritations et des brûlures. De plus l’odeur de ce type de produit n’est pas très agréable.

Préférer les crèmes dépilatoires spéciales pour les hommes mais le produit de madame fera aussi l’affaire.

LA CIRE

Elle sera chaude, froide, orientale (pâte de sucre). C’est la méthode la moins agréable surtout la première fois, mais c’est la plus efficace. Le résultat sera impeccable plusieurs semaines. Le poil qui repousse sera toujours plus fin.

On applique la cire dans le sens de pousse du poil et on retire d’un geste sec parallèle à la peau dans le sens contraire de pousse.

C’est la méthode employée dans les instituts. Le professionnel dans un institut pourra adapter la cire ou la méthode selon votre sensibilité, la densité, la longueur et le type de poil de la zone à épiler. Pour un effet de peau douce et durable.

Chez OHMSENS notre bar à cire permet, après un diagnostic avant chaque soin, d’adapter la meilleure technique et d’utiliser le bon produit, pour un résultat optimal.

LE LASER ou LA LUMIERE PULSÉE

Si le laser est la meilleure des solutions c’est également la plus coûteuse. La solution médicale du laser sera réalisée par un médecin. La lumière pulsée pourra être réalisée en institut mais préférer des instituts qui utilisent les dernières générations d’appareil et ceux ou le personnel a suivi plusieurs heures de formations sur les zones que vous allez épiler.

On parle souvent d’épilation définitive, il faudrait plutôt dire épilation avec repousse retardée. Comptez plusieurs séances assez espacées pour avoir un résultat satisfaisant. Souvent une séance annuelle d’entretien sera nécessaire. Avant de vous lancer faites le tour de différents professionnels. Comparer les tarifs (prix au résultat, au nombre de séances) La meilleure des pubs sera celle faite par un collègue qui aura testé au préalable.

Effet de mode ?
Pas certain Depuis la nuit des temps l’homme a cherché à embellir son apparence. Les représentations de corps masculins épilés sont nombreuses depuis la nuit des temps. Fresques Egyptiennes, statues grecques, vases romains, le corps imberbe est souvent représenté. Aujourd’hui la silhouette masculine est de plus en plus dessinée. Le corps masculin se montre. Les tabous disparaissent.

Encore hésitant ?

Je fonce

Posté : février 15, 2019 Par : Commentaire : 2

Les petits biscuits de Noël au beurre

La préparation des fêtes de fin d’année en Alsace commence très tôt.

Je me souviens que début novembre ma famille d’accueil, lorsque j’étais étudiant à Strasbourg confectionnait les Bredeles ces petits biscuits délicieux qui sont offerts le 24 décembre.
Ils étaient conservés jusqu’à Noël dans de jolies boites en métal.
On dit qu’il y a autant de recettes de ces biscuits que de familles alsaciennes.

En cette saison j’ai besoin de retrouver l’odeur du sucre, du beurre cuit, de la cannelle, du gingembre, de l’ anis et d’autres épices qui embaumaient toute la maison.
J’ai décidé de proposer en fin de soins un thé chaud aux épices de la maison DAMMANN accompagné de ces délicieux biscuits, j’ai ressorti mon carnet de recettes de cette époque et j’opte pour la confection maison d’étoiles de noël en sablé au beurre, les Butterbredeles.

J’ai besoin pour cette recette de 125g de beurre ramolli, la même chose en sucre semoule je préfère un sucre roux plus savoureux que le blanc, de 4 jaunes d’œuf, 1 œuf entier et de 250g de farine.

La première étape est la confection de la pâte.
Dans un saladier je mélange à la main le sucre et le beurre, je rajoute ensuite les 4 jaunes et petite à petit j’incorpore la farine. Je malaxe le tout pour réaliser une boule bien homogène que je vais enrouler dans un film alimentaire. Je la fais reposer 2 heures au froid.

La seconde étape avant la cuisson est la confection des étoiles. Sur une table farinée, j’étale la pâte au rouleau pour obtenir une plaque de 4 millimètres d’épaisseur.

Je choisis un emporte-pièce en forme d’étoile. Je découpe les sujets, je les dépose sur une plaque de cuisson munie d’une feuille de papier sulfurisé.

Je dore au pinceau ces étoiles avec le dernier œuf entier que j’ai au préalablement battu.

Direction le four température 180°C ou thermostat 6 pour 8 minutes de cuisson.

J’attends que les étoiles refroidissent pour les déposer délicatement dans une belle boite métallique.

Au passage je ne peux résister à en croquer un, délicieux ce bon gout de beurre ! Un second, un troisième et STOP sinon les clients de l’institut ne pourront pas les savourer.

A vos fourneaux, c’est facile, amusant et délicieusement bon. J’attends vos réactions et vos photos.

Posté : décembre 17, 2018 Par : Commentaire : 1

J’ai testé le Barbier Guillaume Fort pour l’Homme

J’ai testé pour vous GUILLAUME FORT POUR L’HOMME le barbier et coiffeur du marché du Lez.

C’est hors centre ville dans un lieu branché en pleine évolution.

Le RDV est pris directement en ligne après avoir créé un compte. Le site est très bien fait.
J’opte pour un rasage dans les règles de l’art, ici c’est le rasage à l’ancienne à 29€.

Après avoir sélectionné la prestation j’ai le choix entre différents praticiens. Le seul qui est disponible dans mon créneau horaire c’est Morgan. 

J’arrive tôt, pas de problème pour se garer, le parking est immense. Le salon n’est pas encore ouvert. J’en profite pour découvrir le marché du Lez ce lieu surprenant à la mode.
Ce symbole d’un nouvel art de vivre contemporain est encore dans sa phase de développement avec l’ouverture au printemps prochain de halles gourmandes.

Le salon est cosy dans un esprit vintage. Le bois et le cuir prédominent. Un bar à l’accueil où un café est offert, des jeux sur les tables pour attendre son tour dans le cas de forte affluence, c’est une excellente idée et c’est convivial.

Etre le premier client c’est le privilège de ne pas attendre et d’avoir un salon calme. Morgan m’installe dans un véritable fauteuil de barbier tout en cuir. Avant de commencer son travail et en véritable pro il me questionne sur mon souhait (épaisseur, les tempes franches ou en dégradé)…

La taille commence, tondeuse, ciseaux et shavette (le rasoir de barbier) avec dextérité. Il s’affaire. Il prépare la barbe à l’huile, quelques serviettes chaudes, un petit massage de relaxation et ce sont déjà les finitions pour la dernière retouche. Tout y est. Le temps passe bien trop vite.

La marque Américan Crew est très présente dans le salon. Le big boss Guillaume Fort est ambassadeur de cette marque.

Je parle produit avec Morgan je n’ai pas le sentiment qu’il force la vente et j’aime beaucoup cette attitude. J’opte pour la cire revitalisante et coiffante (BEARD BALM). Je préfère l’huile à barbe bien plus facile à utiliser mais mon poil frisotte en temps humide je vais essayer une texture différente.

Excellent moment passé, Morgan connaît bien son job et il le fait avec minutie. Le prix reste abordable pour cette prestation.

Adresse à retenir et à essayer sans hésiter pour une belle barbe bien entretenue.

VERDICT : C’est une adresse à retenir sans hésiter. J’ai aimé la prestation et adoré le résultat.

SITUATION : Marché du Lez la boutique reconnaissable à l’enseigne de barbier rouge et blanche est située dans la zone « art de vivre ». 1348 Avenue Raymond Dugrand, Marché Du Lez, 34000 Montpellier. 04 67 07 52 56.

LE LIEU : Esprit vintage chaleureux et viril de bois et de cuir.

PRESTATION : Véritable moment de détente, prestation réalisée dans les règles de l’art. Résultat impeccable.

PERSONNEL : plusieurs barbier, j’ai eu affaire à Morgan très pro et agréable

RESERVATION EN LIGNE : oui, facile à réserver

SITE INTERNET : design rétro, très beau qui reflète bien l’esprit du salon. La page « produits » est en construction http://www.guillaumefort.com

PARKING : gratuit et immense devant les boutiques.

J’AI PAS AIMERien

PRODUIT ACHETE : BEARD BALM résultat : je n’aime pas je suis revenu rapidement à l’huile à barbe

Posté : novembre 30, 2018 Par : Commentaire : 0